Projet

Principales caractéristiques

  • Soigneusement élaboré, adapté au fil de la concertation afin de considérer les remarques établies par la
  •  municipalité et respecter les engagements pris vis-à-vis des commerçants de la commune.
  • Conforme aux orientations d’aménagement avec avis favorable de tous les spécialistes économiques et de l’urbanisme :
    • Conforme aux prescriptions du SCOT qui préconise le renforcement du pôle d’activités d’Eguilles ;
    • Conforme à la loi ALUR (pour rappel, le PLU élaboré par Monsieur le Maire fait l’objet de recours par les services de l’Etat avec avis défavorable de la CCI et de l’UPE 13) ;
    • Validé par les instructeurs des services de l’Etat, spécialistes des projets d’implantations commerciales (DDTM et CNAC).
  • Un projet structurant pour la commune, souhaité par la majorité des habitants, sur un emplacement parfaitement adapté (réhabilitation d’une friche existante, accès et dessertes faciles, visibilité, un emplacement stratégique en entrée du pôle d’activités, présence de nombreux autres commerces).
  • 101 emplois créés ajoutés à une vingtaine d’emplois indirects induits (prestations sous-traitées : gardiennage, propreté, …).
  • Pas de menace pour les petits commerces existants pour deux raisons :
    • Les commerces du village sont complémentaires et travaillent avec une clientèle différente (habitants du cœur de village et passage RD 17 vers Aix-en-Provence) ;
    • Les habitudes d’achats sont bien installées : grosses courses hebdomadaires vers les pôles voisins (Carrefour, Casino et Intermarché) et achats alimentaires complémentaires au village (supérette et commerces de bouche).

> Le projet concurrencera principalement les hypermarchés de la zone de chalandise situés hors de la commune : Carrefour Aix-Les-Milles et Géant Casino Aix-Jas de Bouffan.  Compte tenu de la surface de ces deux hypermarchés (14 000 m2 et 10 800 m2) nous proposons une offre différenciée sans pour autant menacer la pérennité de ces équipements.

 

Principaux apports

  • Économiques et sociaux
    • Créer de l’emploi (plus de 100 emplois), notamment pour les éguillens et en grande majorité sans qualification particulière ;
    • Répondre aux attentes des habitants qui souhaitent davantage de choix, des prix plus attractifs et moins de déplacements (source : enquête terrain) ;
    • Revitaliser le tissu commercial local, et particulièrement celui du village (en limitant l’évasion vers les grands pôles de consommation Aixois) ;
    • Réduire les coûts liés aux déplacements des éguillens vers les grands hypermarchés Aixois ;
    • Favoriser le pouvoir d’achat des ménages : l’enseigne E.Leclerc a fait des prix bas son combat quotidien ;
    • Retombée économique pour la commune : 320 000 € environ de revenus en taxes annuelles pour la collectivité ;
    • Favoriser les retombées économiques pour les entreprises et producteurs locaux : « Les Alliances Locales » ;
    • Renforcer l’attractivité du pôle d’activités d’Eguilles en valorisant une friche commerciale sur un emplacement stratégique en entrée de pôle ;
    • Instaurer une synergie entre le village et le pôle d’activités (La ‘’Charte de Loyauté’’ ci-après).
  • Architecture et espaces paysagers
    • Nouvel aspect architectural : un bâtiment moderne, peu énergivore et bien intégré à la place d’une friche à l’abandon qui nuit à l’image du pôle d’activités et de la commune ;
    • Aménagement paysager de qualité :
      • 2136 m2 d’espaces verts et arbres en pleine terre
      • 3010 m2 de stationnements perméables/drainants
      • 5721 m2 de toiture végétalisée.
  • Environnement

De sa construction jusqu’à son exploitation, notre supermarché sera juste pour l’environnement. Notre supermarché va réduire les temps de déplacement des Eguillens et ainsi, les nuisances associées.


Une conception moderne, chaleureuse et esthétique.
274 places de stationnements dont 260 seront de type « ECOMINERAL », soit environ 3010 m2.
Ce système permet de concevoir des parkings perméables à usage intensif.

Rétablissons la vérité…

Nous n’avons jamais avancé masqués ! Nous n’avons jamais souhaité passer en force vis-à-vis de la municipalité ! Notre objectif n’est pas de réaliser le plus grand hypermarché « du coin » ! Nous n’avons jamais souhaité mettre à mal le tissu économique local ! Nous ne sommes pas les experts en marketing d’un des groupes les plus puissants du monde ! Nous ne connaissons toujours pas les vraies raisons de l’opposition de Monsieur le Maire à notre projet ! (Recours systématiques, PLU défavorable, refus PC, validation projet Neyrolle…)

Bref historique

Origine du projet : N’ayant plus l’utilité de 2 sites sur le pôle d’activité d’Eguilles, la direction Bovero rencontre plusieurs acteurs de la grande distribution afin de proposer la location de son site Atelier. L’enseigne E.Leclerc manifeste son intérêt pour y implanter un Drive.
La direction Bovero obtient alors deux permis de construire, l’un pour la transformation de son site Atelier en Drive à l’enseigne E.Leclerc et l’autre, pour l’extension du bâtiment principal, existant.
Mais après une baisse d’activité et des difficultés financières, La direction Bovero vend ses deux sites à l’enseigne E.Leclerc.
La sensibilité favorable de la municipalité à la rapide reconversion de ce site stratégique était l’argument principal annoncé par la direction Bovero.

Premier projet : E.Leclerc dépose son dossier de création d’un supermarché avec galerie marchande auprès de la CDAC. Rejeté par la CDAC, puis accepté par la CNAC (à l’unanimité). Les contentieux s’enchaînent de part et d’autre.

Second projet (Le projet actuel) : Nicolas Caylet, tout nouveau porteur du projet E.Leclerc Eguilles, prend l’initiative de remodeler le projet initial en concertation avec les deux associations de commerçants d’Eguilles. Ce nouveau projet (sans galerie marchande) est rejeté par la CDAC puis accepté par la CNAC (encore à l’unanimité). Monsieur le Maire décide alors de faire un recours contre cette décision et en parallèle, présente un PLU dans lequel apparaît le changement de destination de notre parcelle (logements sociaux notamment).
L’affaire est aujourd’hui en cours d’instruction et nous attendons la décision de la Cour Administratif d’Appel avec sérénité.


Nos engagements

Soucieux de répondre positivement aux remarques formulées par les commerçants et par la municipalité, les engagements suivants ont pour objectif de constituer le socle d’une collaboration étroite et durable :

  • Envers les commerçants du centre-ville
    A travers la mise en place d’une ‘’Charte de Loyauté’’, qui nous engagent réellement vis-à-vis de l’association « Cœur d’Eguilles ».  Notre objectif est d’incarner “l’interface” entre l’activité du haut du village et celle du bas.
    Ainsi :

    • A l’accueil du point de vente, un espace sera dédié à la présentation de tous les commerces du centre-ville.
      Un espace leur sera également dédié sur notre site internet ;
    • Mise en place d’événements commerciaux communs ;
    • Mise à disposition de notre Mail (zone devant les caisses) afin que les commerçants puissent bénéficier d’un espace de visibilité pour mettre en avant leurs produits ou services ;
    • Le verso de nos bobines de caisse sera, gracieusement, mis à disposition à l’Association « Cœur d’Eguilles » afin de pouvoir communiquer ;
    • Si le bureau de l’association y est favorable, Nicolas CAYLET sera adhérent à l’association « Cœur d’Eguilles ». Ainsi les commerçants du centre-ville pourront régulièrement et directement échanger sur des problématiques particulières.
  • Envers la Municipalité
    • Engagement à ne pas solliciter d’agrandissement du point de vente sans l’avis préalable et favorable de Monsieur Le Maire et de son conseil municipal ;
    • Engagement à s’impliquer activement dans la vie du village :
      • Participation à l’élaboration et à la promotion des évènements municipaux ;
      • Soutien au tissu associatif (sportif et culturel) : ex. : vente des produits à l’effigie des clubs (tee-shirts, écharpes, accessoires etc…) – gain au profit des associations ;
      • Création d’un “corner”, dans le hall du magasin, dédié à l’Office du Tourisme (une annexe) : un relais permettant de promouvoir les atouts du village aux personnes de passage.

A la suite du courrier de grief, en date du 24 Mars 2016, adressé par Monsieur Le Maire à l’association « Cœur d’Eguilles » et dans un objectif d’apaisement, nous avons pris la décision de différer la signature de cette charte.

Sincèrement…

« Je souhaite mettre à disposition des Eguillens, à proximité et sans grands déplacements, une offre
commerciale différenciée et à la mesure de leurs attentes. Je souhaite également améliorer leur pouvoir d’achat tout en participant à l’essor économique de notre commune.
Ce projet, à échelle humaine, est respectueux de tous les commerçants du village, ambitieux pour
l’environnement, générateur de nombreux emplois et dynamique pour l’activité des entreprises et des
producteurs locaux.
Malgré l’opposition dont fait preuve Monsieur Le Maire, Robert Dagorne, c’est fort du soutien des acteurs économiques et de nombreux éguillens, que je suis déterminé, plus que jamais, à faire valoir mes droits, la qualité et la pertinence de mon projet. »

Soutenez le projet en signant la pétition sur www.e-leclerc-eguilles.fr, Facebook et Twitter.

Pour lire et télécharger le dossier complet, cliquez ici !

Pour soutenir le projet, rien de plus simple, soutenez le projet en cliquant ici et signez la pétition sur le lien suivant.

Contact :
Nicolas Caylet
Tel : 06 19 65 76 54.
E-mail : ncaylet.leclerceguilles@gmail.com

Merci pour votre message. Il a été envoyé.
Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à E.Leclerc Eguilles. Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.